Les parasites

 

 

Sommaire

Les parasites. 1

Parasites externes : 1

Puces : 1

Tiques : 1

Gales : 2

Démodécie : 2

La gale à Cheyletiella  (cheyletiellose): 3

La gale des oreilles  (otacariose) : 3

La Gale Sarcoptique : 3

Teignes : 4

Teignes sèches : 4

Kérion : 4

Parasites internes : 5

Vers ronds : 5

Ascaris : 5

Ankylostomes : 6

Trichures : 6

Vers plats : 7

Dypilidium : 7

Ténia échinocoque : 8

Annexes : 8

Leishmaniose : 8

Dirofilariose (vers du cœur) : 8

 

 

Ces parasites et leurs symptômes ne sont décrits que pour information, seul votre vétérinaire est compétent pour établir le diagnostic et le traitement.

 

Parasites externes :

 

Puces :

 

C’est sans doute le parasite du chien le plus connu.

 

Catflea_small.jpg Photo Evanherk (origine Wikipedia)

 

Il faut traiter non seulement l’animal contaminé, mais aussi l’environnement, en effet la larve survit très longtemps et s’accroche aux fibres de la moquette ou du tapis et même les aspirateurs n’arrivent pas à la détacher, elle se nourrit de déchets organiques et est relativement bien protégée contre les insecticides.

 

Le mieux est donc d’empêcher la contamination, un collier anti-puces est très efficace.

 

Tiques :

 

Responsables de la maladie de Lyme (borréliose) et de la piroplasmose.

 

Heureusement les tiques ne sont pas toutes infectées.

 

Tick_2_(aka).jpg  Photo Aka (origine Wikipedia)

 

Après la promenade il faut bien inspecter son chien pour découvrir s’il n’a pas récolté une ou plusieurs tiques.

 

Si c’est le cas il faut les enlever immédiatement avec les ongles, une pince à épiler ou un crochet spécial qu’on trouve chez le vétérinaire chez le pharmacien ou même chez Décathlon.

 

Désinfecter la plaie laissée par la tique.

 

Le mieux est d’utiliser un collier anti-tiques efficace

 

Gales :

 

Démodécie :

 

demodex.jpg Origine Wikipedia

 

La maladie due à ce parasite est décrit dans le chapitre « Maladies Génétiques » .

 

Transmission de la mère aux chiots, très peu contagieuse, alopécie sans démangeaison.

 

La gale à Cheyletiella  (cheyletiellose):

 

Ce parasite est transmissible à l’homme, mais provoque une maladie bénigne qui se  guérit d’elle-même car les parasites ne se reproduisent pas sur l’homme !

 

Provoquée par un gros acarien qui vit à la surface de la peau.

 

Signes cliniques : Démangeaison, pellicules de diverses tailles surtout localisées sur la tête, la ligne de dos et la base de la queue, parfois alopécie diffuse.

 

Très contagieuse par simple contact.

 

La gale des oreilles  (otacariose) :

 

Fréquente chez les chiots, elle est très contagieuse par simple contact..

 

 Elle se présente sous forme d’une pâte noirâtre dans le conduit auditif, cette pâte dégage une odeur nauséabonde et provoque des démangeaisons et souvent des otites.

 

L’animal se gratte les oreilles et secoue fréquemment la tête.

 

 La Gale Sarcoptique :

 

Ce parasite est transmissible à l’homme !

 

Démangeaisons intenses : mouvements de grattage, léchages et mordillements.

 

La conséquence est l'apparition de lésions traumatiques de grattage : rougeurs, excoriations, squames, plaies et croûtes, perte de poils.

 

On peut rencontrer des surinfections.

 

523px-Sarcoptes_scabei_2.jpg  Photo Kalumet (origine Wikipedia)

 

 

Teignes :

 

Les teignes sont provoquées par des champigons microscopiques, elles sont très contagieuses.

 

Ce parasite est transmissible à l’homme !

 

 

Teignes sèches :

 

Elles provoquent des alopécies circulaires bien nettes, on peut parfois confondre les lésions avec celles de la démodécie.

 

Les lésions sont plus ou moins prurigineuses.

 

Pour en savoir plus sur les teignes :

 

http://eurovetoclic.free.fr/fiche/fiche/fiche.php?page=44

 

Kérion :

 

Forme de teigne inflammatoire et suppurée.

 

Le tégument parasité est rouge vif, tuméfié, en relief par rapport à la peau saine, formant un macaron circulaire saillant. A sa surface apparaissent des micro pustules, remplies d'un pus épais.


Le kérion est essentiellement localisé à la tête, notamment au pourtour des lèvres, au chanfrein, au front.

 

 

Kerion.jpg

 

 

Début

Parasites internes :

 

Seul le vétérinaire peut vous prescrire le vermifuge adapté.

 

Vers ronds :

 

Ascaris :

 

 Ce parasite est transmissible à l’homme !

 

Vers de 5 à 20 cm de long qui parasite l’intestin grêle des chiens.

 

Responsables de retards de croissance, mauvais état général, désordres digestifs, anémie et mauvaise immunisation vaccinale.

 

781px-Canine_roundworm_1.JPG Photo Joel Mills origine Wikipedia

 

Pour en savoir plus sur les ascaris:  http://www.chien-guidefr.com/les-symptomes-de-lascaris-chez-les-chiens.html

 

Ankylostomes :

 

Quelques rares  cas de transmission l’homme!

 

Petits vers de 1 à 1,5 cm de long localisés dans l’intestin grêle.

 

Peuvent provoquer des entérites hémorragiques graves ou des anémies.

 

Hookworms.JPG Photo origine Wikipedia

 

 

Trichures :

 

Vers de 2 à 4 cm de long qui vit dans le gros intestin des chiens.

Responsables de colites hémorragiques, d'anémie, de dégradation de l'état général.

whipworm.jpg

 

 

 

Vers plats :

 

Dypilidium :

 

Ce parasite est transmissible à l’homme !

 

Il est transmis par les puces, il faut vermifuger le chien avec un produit adéquat après l’avoir débarrassé de ses puces.

 

Dipyl_can_worm1.JPG Photo origine Wikipedia

 

C’est un ténia de taille moyenne (40 cm) dont le anneaux ressemblent à des graines de concombre, une fois desséchés ils ressemblent à des grains de riz.

 

Il peut infecter l’homme mais il est facile de s’en débarrasser avec un simple vermifuge.

 

Ténia échinocoque :

 

Ce parasite est transmissible à l’homme !

 

C’est un tout petite ténia, mais sa larve peut être mortelle, elle se développe dans les organes tels que le foie et le détruit en provoquant des kystes qui peuvent peser plusieurs kilos !

 

Il peut être mortel !

 

Le contact avec les renards, vecteurs de transmission, est à éviter à tout prix.

Eg adulte.jpg   

Photo: Parasitologie. Faculté de Médecine Necker. Paris

Début

Annexes :

 

Maladies régionales transmises par les moustiques, documentations du site Scalibor.

 

Leishmaniose :

 

http://fr.scalibor.ch/Brochures/leishmaniose.pdf

 

Dirofilariose (vers du cœur) :

 

http://fr.scalibor.ch/Brochures/dirofilariose.pdf

 

 

 

Début